Je suis une Maîtresse salope et sadique

Je suis une Maîtresse salope et j’en suis fière. J’aime le sexe, me faire baiser et jouir, sauf que c’est moi qui domine. Ce n’est pas parce que mes deux soumis me baisent qu’ils me dominent. Pour eux, me baiser et synonyme de choses qu’ils n’aiment pas forcément, tout a un prix.

Une Maîtresse décide de ce qu’elle a envie. Si j’ai envie de jouir je jouis contrairement à mes deux soumis sous collier qui portent une cage de chasteté 24h sur 24h et 365 jours par an. Je leur ai fait un cadeau il y a peu, une nouvelle cage de chasteté de chez ABCplaisir.com

Cage_de_chastete_The_monster_3.1.jpg

Avec cette cage, quand ils commencent à bander, la sanction est immédiate, les pointes acérées calment immédiatement leur érection. Ils en arrivent même à regretter d’avoir un sexe. Et quand je disais que je suis Maîtresse une salope et sadique, ce n’est qu’un euphémisme comme vous allez le constater !

Je suis fan de lingerie, je porte ce genre de sous-vêtement devant eux pendant qu’ils font le ménage, les repas et toutes mes tâches ménagère. Imaginez leurs regards lorsque je passe près d’eux avec ça en les frôlant !

nuisette_lily_set_anais_image_107738_grande.jpg

Les hommes aiment dévêtir les femmes, moi j’aime qu’ils me vêtissent. Les week-ends et pendant leurs vacances, ils doivent m’apporter mon petit déjeuner au lit en tenue de soubrette, puis me préparer mon bain, venir me laver et me coiffer. Là où je m’amuse le plus c’est lorsqu’ils doivent faire mes ongles, le vernis soit être parfait. Ce qui les excite beaucoup c’est de m’habiller et comme j’aime les bas et les portes jarretelles cela implique de s’occuper de mes jambes et d’avoir le nez à deux doigts de mon intimité. Très amusant quand cela fait une semaine ou plus qu’ils sont sous cage de chasteté..... et que les pointes les rappellent à l’ordre.

porte_jarretelles_2_pieces_gt_image_118867_grande.jpg

Lorsque nous allons au marcher ou faire les courses, il y en a toujours un qui m’accompagne, l’autre étant désigné pour le ménage, un point sur lequel je suis très exigeante vu que parfois, je leur fais lécher le carrelage, soit pour m’assurer que c’est parfaitement propre, soit parce que je n’ai pas eu envie de me dépasser jusqu’aux toilettes. Comme ils n’arrivent pas souvent à avaler mon précieux champagne, ils se doivent de le récupérer à même le sol. Celui qui vient avec moi faire les courses porte bien souvent un gros plug, avoir l’honneur de m’accompagner a un prix lui aussi.

En me choisissant comme Maîtresse, ils ne s’imaginaient pas que je serai aussi perverse. Je n’ai pas de donjon, de matériel ultra chic, juste quelques instruments punitif de haute qualité comme mon fouet signal whip de chez ABCplaisir, un paddle d’enfer et quelques bricoles...

Fouet_signal_whip.jpg

Venons-en à la partie sexe à ma façon !

Celui qui ne sera que spectateur, se doit de préparer ma minette avec sa langue, pendant que l’autre caresse mes seins et en titille les ergots sensibles comme j’aime. Lorsque j’annonce, « on change », je suis allongée sur le dos, le deuxième soumis tient mes jambes pour ne pas que je me fatigue pendant que l’autre me pénètre en douceur. Pour le réglage de la vitesse, j’ai ma petite astuce, une paire de pinces à sein japonaises, plus on tire, plus cela serre, traduction pour mon amant soumis d’un soir, plus j’ai envie qu’il accélère et soit viril.

A ce moment là, il m’arrive souvent de m’accrocher aux testicules de celui qui tient mes jambes ou caresse mes seins pour m’accompagner dans mon plaisir. Mes soumis ont fait le test HIV, ils peuvent donc jouir en moi car j’aime les sensations d’un sexe prêt à exploser. Là où cela devient plus amusant c’est la suite !

Une fois que mon amant soumis a joui, l’amant spectateur se doit de me nettoyer la chouchounette avec sa langue et donc de collecter le sperme du premier. A la suite de quoi, je deviens encore plus sadique !

Voir deux hommes ensembles m’amuse surtout quand ils ne sont pas volontaires !

Après avoir collecté le sperme et nettoyé ma chouchounette, je leur impose de s’embrasser, c’est une façon comme une autre de partager non ? Pour remercier le collecteur, celui qui m’a prise doit soit faire une fellation complète au voyeur, soit le sodomiser comme un chien, le dit chien me léchant à nouveau la chatte. Et si cela m’excite à nouveau, je leur fais mettre un cockring pour les aider à bander et on recommence en inversant les rôles.

Là où je le ai vu blêmir, c’est lorsque je leur ai indiqué que j’aimerai bien essayer la double pénétration. L’idée de la collecte de leur sperme ne les a pas enchanté du tout, allez donc savoir pourquoi ? Il est pourtant mignon mon p’tit cul ! Comme ils faisaient la tête, je leur ai dit que j’irai me prendre deux autres soumis sur Fessestivites.com où je sévis de temps en temps.

Il m’arrive même de me faire prendre en levrette comme une chienne, sauf que le soumis qui est dessous reste encagé. En plus, il me titille le clitoris pendant que l’autre me prend, croyez moi c’est divin. Celui de dessous étant aux premières loges, son excitation est décuplée, les pointes de sa cage de chasteté le punissent avant même que je m’assoie sur son visage pour la collecte habituelle. C’est ce que j’appelle le « don de sperme ».

J’ai donc deux amants soumis toujours disponibles, attentionnés et à mon entière disposition pour tout. Pourquoi une Maîtresse se priverait-elle de sexe et de plaisir ?

Ecrivaillon

ABC-charme une boutique pour les femmes glamour et sexy

Réseau de rencontres BDSM et libertines

Boutique BDSM